Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Pierre qui Roule.com

Le véritable esprit de révolte consiste à exiger le bonheur, ici, dans la vie ! (H.Ibsen)

Le 11 septembre 1973…

Un coup d’état militaire conduit par le général Augusto Pinochet renversait le gouvernement élu de Salvador Allende et enfonçait le Chili dans la noirceur d’une dictature extrêmement brutale. Jusqu’en 1990, des dizaines de milliers de personnes ont été arrêtées et torturées, des centaines de milliers d’autres se sont exilées et au moins 3000 sont mortes ou ont « disparu ».
Le 4 septembre 2013, l’association des magistrats du Chili reconnaissait – enfin – que la justice n’avait pas agi de telle sorte à protéger les populations civiles.
Toutes les mesures démocratiques prises par le gouvernement d’Unité populaire conduit par Salvador Allende – mort dans l’assaut du palais présidentiel de la Moneda – et qui allaient dans le sens d’améliorer les conditions de vie des travailleurs et des populations au Chili, ont été inversées par la dictature de Pinochet.
Aujourd’hui encore, le code du travail hérité de la dictature restreint les droits des travailleurs.
En dépit des souffrances qu’elle a vécues pendant ces années de la dictature, la première organisation syndicale du pays (CUT – Centrale unitaire des travailleurs) s’est battue sans relâche. Elle a en cela reçu le soutien entier de la CGT. En décembre de cette année auront lieu des élections présidentielles et la CUT a demandé à être reçue par les différents candidats, afin de faire connaître les revendications des travailleurs, dont le respect plein et entier des droits syndicaux.
Salvador Allende a été un des précurseurs en Amérique latine, et son modèle de développement a fait des émules sur l’ensemble du continent.
Ci dessous un court-métrage émouvant, de Ken Loach, qui parle de cette période :

Le 11 septembre 1973…
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article